Acinipo près de Ronda Andalousie Espagne
Panorama sur Ronda la Vieja

Visite insolite de Ronda la Vieja en Andalousie, Espagne.

A environ 20 km au nord-ouest du magnifique village blanc de Ronda, en pleine campagne, au milieu d’un bel ensemble de collines, et à flan de falaises se dressent les ruines d’Acinipo : Ronda la Vieja.

Histoire de Ronda la Vieja

La construction de cette cité romaine débuta dès la fin du 3ème siècle av JC sur un site déjà habité à l’âge de cuivre (3000 ans av JC).

Ce plateau fertile grâce à plusieurs sources et riche en fer, cuivre et plomb était stratégique car il domine de ses 999m d’altitude, les bassins des fleuves Guadalete et Guadiaro.

La ville d’Acinipo, « terre de bon vin », connu son apogée au 1er siècle, époque de la construction des principaux édifices.

On y a même retrouvé une monnaie locale datant de l’époque romaine frappée d’épis de blé et de grappes de raisin.

Elle a commencé à être abandonnée au 3ème siècle peu après la naissance d’Arunda, l’actuelle Ronda.

Angel : Pfffff, ces romains… Ils auraient pu se placer plus près des arènes et du ponte nuevo de Ronda pour construire leurs ruines !

Oriane : Oui, mais ils voulaient être au calme, loin du bruit des corridas et des flux de touristes !

Angel : Ben c’est réussi ! C’est désert !

Oriane : Normal, ni bar ni hôtel… Des tas de cailloux… Allons y quand même !

Ronda la Vieja : vue générale et informations pratiques

Après une trentaine de minutes d’une route sinueuse présentant de très beaux panoramas, nous voici arrivés sur le parking du site d’Acinipo.

Visite gratuite et parcours libre

Ouverture : attention, ces horaires sont susceptibles d’être modifiés sans préavis.
À vérifier éventuellement à l’office du tourisme de Ronda au (+34) 952 18 71 91

  • Mardi et dimanche : 9h à 15h
  • Mercredi à samedi : 9h à 17h
  • Fermé 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Attention, ni bar ni boutique sur place : prévoir éventuellement gourde et pique-nique !

D’un côté une vue sur les collines et de l’autre une vue sur l’ensemble du site.

On voit d’abord des amoncellements de pierres avec en leur centre la ruine d’un mur qui se dresse dans le ciel menaçant de cette journée orageuse d’avril.

Theatre romain Andalousie
Ronda la Vieja le théâtre romain vu du bas d'Acinipo
Visiter Ronda la Vieja Andalousie Espagne
Acinipo - Ronda la Vieja visite

Une maison de pierre et briques (avec toilettes, bon à savoir, hein ?) nous accueille et le garde du site qui vient à notre rencontre nous donne une brochure en français accompagnée de quelques conseils et explications.

Dans chaque zone, des panneaux explicatifs en espagnol et en anglais rendent la visite plus facile et aident à comprendre les vestiges.

Les tas de pierres (les majanos) sont la résultante des destructions engendrées par les exploitants des terres comme pâturages, jusque dans les années 70 comme le témoigne au loin une bergerie.

Après des années de pillage, des fouilles archéologiques ont été entreprises en 1967, d’abord au niveau du théâtre, l’un des plus anciens découverts sur la péninsule ibérique, puis plus bas pour mettre à jour des vestiges de l’époque protohistoriques (cabañas).

Enfin, au fil des années de fouilles, une villa de notable (domus) et des thermes (termas) sont découverts. Le site dans sa totalité a été classé en 2011 « bien d’intérêt culturel » par le gouvernement d’Andalousie.

Map Ronda la Vieja
Carte Ronda la Vieja
Map Acinipo Andalusia
Carte Ronda la Vieja

Les cabanes protohistoriques, « cabañas »

Sur la partie la plus basse, persistent les ruines de 5 cabanes protohistoriques (dont 2 circulaires d’un diamètre de 5m) des IXème et VIIIème siècles av JC.

Elles étaient construites sur un socle de pierre. Un petit perron amenait à la porte qui s’ouvrait sur une pièce unique où brulait un foyer.

Angel : C’est chouette, mais pas facile de se représenter l’habitation complète alors qu’on ne voit que les fondations !

Oriane : Et si tu faisais travailler un peu ton imagination ?

Angel : Ah oui ! Voilà… Tu as vu la femme qui vient d’entrer avec un fagot de bois sur le dos ?

Oriane : Une femme ? Aussi poilue, tu es sur ?

Angel : Oui, pas d’esthéticienne à l’époque : les thermes n’étaient pas encore construits !

vue sur les maisons d'Acinipo - Acinipo Houses
Panorama sur les ruines d'Acinipo à Ronda la Vieja
Acinipo panel
Ronda la Vieja panneau explicatif
Ronda la Vieja Andalucia Acinipo
Acinipo fondations

Dans ces cabanes les archéologues ont trouvé des céramiques faites à la main par les populations locales, mais aussi des amphores phéniciennes contenant du poisson en salaison.

Ceci témoigne du commerce d’Acinipo avec la côte méditerranéenne.

La villa ou « Domus »

Un peu plus haut on accède à la maison d’un seigneur, le Domus en latin.

Seule une partie a été mise à jour mais on voit très bien qu’elle était construite sur 2 étages.

Son agencement autour d’une cour centrale contenant un autel dédié aux dieux du foyer se devine avec les yeux de la foi !

Elle a d’abord été une habitation mais aurait été reconvertie ensuite en ateliers artisanaux et commerces.

Oriane : Ça semble grand, ça fait luxueux… Même s’il y a beaucoup de travaux de restauration à faire !

Angel : J’aime beaucoup ton imagination, car moi, à part de petits murets et un beau gazon, je ne vois pas grand-chose !

Domus
Domus à Ronda la Vieja
Domus Ronda la Vieja
Domus Acinipo

Le théâtre romain

L’édifice principal, le mieux conservé mais aussi le plus restauré est le théâtre romain dont le mur en partie reconstruit domine le site.

Roman Theater Ronda Andalusia
Théâtre romain Acinipo Ronda la VIeja Andalousie

Il daterait de la moitié du 1er siècle après J.C.

Les gradins taillés à même la roche calcaire recouvrent un demi-cercle d’un diamètre de 62m.

Il a été estimé que grâce à de nombreux gradins supplémentaires en bois sur le haut du théâtre, il pouvait accueillir 2000 spectateurs.

Une partie de la scène en marbre rose est restée intacte alors que les multiples décorations (sculptures, colonnes) qu’on trouve généralement dans les théâtres romains ont vraisemblablement été pillés au début du 3ème siècle, lorsque l’édifice a commencé à être abandonné.

La tour située sur le côté droit du point de vue des gradins, est une tour de guet postérieure : elle a semble-t-il été construite après cette période d’abandon.

Gradins du théatre romain d'Acinipo
Théatre romain de Ronda la Vieja
Roman Theater Ronda Andalusia
Théatre romain de Ronda la Vieja - Anicipo
Gradins du théâtre romain de Ronda la Vieja

Oriane : T’as vu Angel ! Maintenant qu’on est des vrais influenceurs de voyage, nous aussi on peut se mettre en scène !

Angel : Bravo Oriane ! Pas mal… Mais tu vas devoir encore t’entrainer pour les poses : là t’es pas tout à fait centrée !

Roman theater Ronda
Gradins du théâtre romain de Ronda la Vieja
Ancinipo romain theater
Théâtre romain à Ronda la Vieja

Depuis le mur d’enceinte, tout en haut du site, la vue au-dessus de la falaise est splendide !

Vraiment, ça vaut la peine de monter là-haut !

Mur de Ronda la VIeja et panorama
Ronda le Vieja enceinte
roman Acinipo Andalusia
Mur d'enceinte de la Ronda de Vieja

Les thermes de Ronda la Vieja

La visite se termine en redescendant en direction du parking par la droite où se trouvent les vestiges de thermes, construits sur l’une des sources du plateau d’Acinipo dont l’eau était utilisée pour alimenter un ingénieux système de chauffage, l’hypocaustum.

Elles comprenaient une palestre, c’est-à-dire une cour bordée de colonnes qui servait aux entrainements physiques.

Elles datent aussi du 1er siècle après JC.

Acipino thermal
Thermes de Ronda la Vieja
Ronda la Vieja
Thermes Acinipo

Angel : D’accord ! La palestre c’était en gros une salle de fitnessum ?

Oriane : Oui, et elle était aussi utilisée par Dominus Baila, le professeur de zumba !

Angel : Ils étaient vraiment avancés ces romains… L’hypocaustum c’était en fait une sorte de chauffage central !

Oriane : Et c’est pas tout : à côté des thermes ils avaient placé un coffret électrique pour alimenter la clim et la sono de la palestre !

Thermes Acinipo

Ronda la vieja, un site à visiter absolument !

La vue de ce plateau est magnifique, les ruines racontent une histoire, qui, si tu as un peu d’imagination peut très vite devenir passionnante !

Et puis, c’est l’occasion de faire une jolie promenade en pleine nature, au milieu des crottes de mouton mais loin de la cohue des moutons (touristes que nous sommes) dont beaucoup se limitent à la visite incontournable aussi de Ronda.

Booking.com
Hotel Malaga Seville Grenade Cordoue
Hôtel en Andalousie

Pour aller plus loin vous pouvez regarder le site de l’Office du tourisme d’Andalousie en espagnol,de bonnes informations sur l’Andalousie.

Pourquoi visiter Ronda la vieja ou Acinipo
Encouragez nous en évaluant cette page

Write A Comment

ut commodo ut tristique dictum leo nec velit, odio